Page précédente

RICHETIN Paul
    Père : RICHETIN Firmin Louis Jacques (54) (1807 - 1887) (Age à la naissance de l'enfant : 47 ans)
    Mère : TARDIVON Marie Françoise (55) (1816) (Age à la naissance de l'enfant : 38 ans)
    Freres/Soeurs :
       RICHETIN marie Louise (27) (1838 Monceaux-le-Comte - 1876 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Hugues (1840 Monceaux-le-Comte - 1877 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Victorine Françoise (1845 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Marie Madeleine Joséphine Adèle (1848 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Marie (1861 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Marie (? - 1865)
    Naissance :
          Date : Calculée : 1854
    Profession : Propriétaire
    Prénom : Paul
          Nom de famille : RICHETIN

RICHETIN Victorine Françoise
    Arbre de descendance     Chronogramme
    Père : RICHETIN Firmin Louis Jacques (54) (1807 - 1887) (Age à la naissance de l'enfant : 37 ans)
    Mère : TARDIVON Marie Françoise (55) (1816) (Age à la naissance de l'enfant : 29 ans)
    Freres/Soeurs :
       RICHETIN marie Louise (27) (1838 Monceaux-le-Comte - 1876 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Hugues (1840 Monceaux-le-Comte - 1877 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Marie Madeleine Joséphine Adèle (1848 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Paul (1854)
       RICHETIN Marie (1861 Monceaux-le-Comte)
       RICHETIN Marie (? - 1865)
    Naissance :
          Date : 26 juin 1845
          Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
    Publication de Mariage :
          Date : 30 juin 1872 (27 ans)
          Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
          Source : 2S
          Note :
N° 8 - entre JUDAS Gane, Jules Vincent et RICHETIN Françoise -
L'an mil huit cent soixante douze, le dimanche trente juin, à dix heures du matin, nous, Jean Baptiste RICHETIN, adjoint remplissant par délégation de Monsieur le Maire, en date du dix huit septembre mil huit cent soixante sept, les fonctionsd'officier de l'état civil de la commune de Monceaux le Comte, canton de Tannay, département de la Nièvre, nous sommes transporté devant la porte principale de la maison commune, et nous avons annoncé et publié pour la première fois qu'il y a promesse de mariage entre :
- JUDAS Gane Jules Vincent, menuisier, domicilié et né à Chitry les Mines, le vingt janvier mil huit cent quarante trois, fils majeur de JUDAS Pierre, àgé de cinquante cinq ans, menuisier et de DARNEAU Gabrielle, épicière, àgée de cinquante ans, demeurant ensemble à Chitry les Mines, et
- RICHETIN Françoise, àgée de vingt sept ans, couturière, demeurant à Monceaux le Comte, fille majeure de RICHETIN Firmin, àgé de soixante cinq ans, propriétaire et de TARDIVON Marie Françoise, àgée de cinquante cinq ans, sans profession, demeurant ensemble à Monceaux le Comte.
Laquelle publication, lue à haute et intelligible voix, a été de suite affichée à la porte de la maison commune.
de quoi, nous avons dressé acte que nous avons signé.
Richetin -
2ème publication (N° 9) faite le sept juillet 1872.
AD58-Monceaux le Comte-1871-1890-NMD-2Mi EC 318- img. 125
    Profession : Couturière
    Prénom : Victorine Françoise
          Nom de famille : RICHETIN
    Information de famille :
          avec PATAUT François (1843) :
                Publication Mariage :
                      Date : 25 mai 1873 (27 ans)
                      Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
                      Source : 2S
                      Note :
N° 3 - entre François PATAUT et Françoise RICHETIN -
L'an mil huit cent soixante treize, le dimanche vingt cinq du mois de mai, nous, GROSJEAN Edouard, Maire, officier de l'état civil de la commune de Monceaux le Comte, canton de Tannay, département de la Nièvre, après nous être transporté devant la principale porte d'entrée de la Maison Commune, à dix heures du matin, nous avons annoncé et publié pour la première fois qu'il y a promesse de mariage entre
- François PATAUT, àgé de vingt neuf ans, domestique à Monceaux le Comte, majeur, fils de Léonard PATAUT, fermier à Dirol et de feue Magdeleine BOICHAT, décédée au Gouillas, commune de Chaumot, Nièvre, et
- Demoiselle Françoise RICHETIN, àgée de vingt sept ans, couturière à Monceaux, fille majeure de Firmin RICHETIN et de Marie Françoise TARDIVON, tous deux, propriétaires domiciliés au dit Monceaux.
Laquelle publication, lue à haute et intelligible voix, a été de suite affichée à la porte de la maison commune, de quoi, nous avons dressé acte que nous avons signé.
E.Grosjean -
2ème publication (N° 4) faite le dimanche 1er juin 1873
AD58-Monceaux le Comte-1871-1890-NMD-2Mi EC 318 - img. 129
                Mariage :
                      Date : 4 juin 1873 (27 ans)
                      Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
                      Source : 2S
                      Note :
Mariages 1873, commune de Monceaux-le-Comte, Département de la nièvre, arrondissement de Clamecy
Acte n° 1 - François PATAUT - Françoise RICHETIN
------------------------------------------------------------------
L'an mil huit cent soixante treize, le quatre du mois de juin à huit heures du soir, par devant nous Grosjean Edouard, maire, officier de l'état civil de la commune de Monceaux le Comte, canton de Tannay, département de la Nièvre, sont comparus dans la maison commune,
- PATAUT françois, àgé de vingt neuf ans, né au Gouillas, commune de Chaumot (Nièvre), le vingt six du mois d'octobre de l'année mil huit cent quarante trois, ainsi que cela résulte de l'acte de naissance qu'il nous a produit, qu'il a paraphéavec nous et qui restera annexé au présent acte de mariage, lequel acte a été délivré par la Mairie de Chaumot, le vingt sept janvier mil huit cent soixante treize, domestique à Monceaux le Comte, fils majeur de PATAUT Léonard, àgé de soixante cinq ans, fermier à Dirol et de feue Madeleine BOCCHOT, décédée au Gouillas, commune de Chaumot, le douze du mois de mars de l'année mil huit cent cinquante quatre, ainsi qu'il résulte de l'acte de décès, délivré par Monsieur le Maire de Chaumot, le vingt sept janvier mil huit cent soixante treize, et
- Demoiselle Françoise RICHETIN, àgée de vingt sept ans, née à Monceaux le vingt six du mois de juin mil huit cent quarante cinq, ainsi qu'il résulte de la vérification de nos registres, couturière, domiciliée à Monceaux, fille majeure de Firmin RICHETIN, àgé de soixante cinq ans, propriétaire à Monceaux ci-présent et consentant et de Dame Marie Françoise TARDIVON, àgée de cinquante sept ans, propriétaire, demeurant avec son mari à Monceaux, ci présente et consentante,
lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux, et dont les publications ont été faites devant la principale porte de notre maison commune, savoir : la première, le dimanche vingt-cinq du mois de mai de l'année mil huit cent soixante treize, à l'heure de dix du matin, et la seconde, le dimanche premier du mois de juin de l'année mil huit cent soixante treize, à dix heures du matin, ainsi qu'il résulte de la vérification de nos registres.
Le père du futur époux ayant refusé son consentement au présent mariage, il nous a été exhibé un acte respectueux fait le trois du mois de janvier de l'année mil huit cent soixante treize, par Maëtre DEFOSSE, notaire à Monceaux, adressé à PATAUT léonard, fermier à Dirol, père du futur, par lequel il lui demande de consentir à son union avec Françoise RICHETIN, couturière à Monceaux, le dit acte respectueux renouvelé à deux reprises le huit février et le dix huit mars, même année ainsi que le justifient les procès-verbaux dressés par Maëtre DEFOSSE, notaire à Monceaux, lesquels actes respectueux et procès verbaux ont été paraphés par nous, et par la partie produisante et resteront annexés au présent acte de mariage; quant à la future, elle est assistée de ses père et mère qui consentent au mariage.
Aucune opposition au dit mariage ne nous ayant été signifiée, faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionnées et du chapitre six du titre du code civil intitulé du Mariage, nous avons interpellé les futurs époux, ainsi que les père et mère de la future d'avoir à déclarer s'il a été fait par devant notaire un contrat destiné à régler les conditions civiles du mariage, à quoi, ils ont répondu négativement, Nous avons ensuite demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme, chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la Loi que François PATAUT et demoiselle Françoise RICHETIN sont unis par le mariage. De laquelle célébration qui a eu lieu publiquement, nous avons dressé acte en présence de
- PERDRIAT Emile, àgé de trente trois ans, épicier et
- MOCQUOT Augustin, àgé de trente sept ans, propriétaire, tous deux au dit Monceaux, amis de l'époux, et
- TARDIVON Sincère, àgé de quarante six ans, aubergiste, et
- CHOMETON Pierre, àgé de quarante quatre ans, sabotier, tous deux domiciliés à Monceaux, le premier oncle de l'épouse, et le second, cousin de l'épouse;
lesquels après qu'il leur en a été aussi donné lecture, l'ont signé avec nous et les parties contractantes.
signatures : Victorine Françoise RICHETIN - PATAUT François - Au. MOCQUOT - Pierrot CHOMETON - S TARDIVON - RICHETIN - Marie TARDIVON -
AD58-Monceaux le Comte-1871-1890-NMD-2Mi EC 318 - img. 45-46
                      Présent : TARDIVON Marie Françoise (55)
                            Titre : Présent
                            Note :
Propriétaire domiciliée à Monceaux le Comte, mère de la mariée, consentant à son mariage
                      Témoin : MOCQUOT César Auguste (Augustin)
                            Titre : Témoin
                            Note :
Propriétaire domicilié à Monceaux le Comte, ami du marié
                      Témoin : TARDIVON Léonard Sincère
                            Titre : Témoin
                            Note :
Aubergiste domicilié à Monceaux le Comte, oncle de l'épouse
                      Présent : RICHETIN Firmin Louis Jacques (54)
                            Titre : Présent
                            Note :
Propriétaire domicilié à Monceaux le Comte, père de la mariée consentant à son mariage
                      Témoin : CHAUMETON Pierre (24)
                            Titre : Témoin
                            Note :
Sabotier domicilié à Monceaux le Comte, cousin de l'épouse
                      Témoin : PERDRIAT Jean "émile"
                            Titre : Témoin
                            Note :
Epicier domicilié à Monceaux le Comte, ami du marié
                enfant :
                   PATAUT François Louis Marie Victor (1876 Monceaux-le-Comte - 1945 Avon)

RIGNAULT Aline Marie Louise
    Chronogramme
    Père : RIGNAULT Jean (1831) (Age à la naissance de l'enfant : 29 ans)
    Mère : CHARLOT Marguerite (1834) (Age à la naissance de l'enfant : 26 ans)
    Naissance :
          Date : 31 janvier 1860
          Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
          Note :
indiqué dans l'acte de mariage, à confirmer.
    Prénom : Aline Marie Louise
          Nom de famille : RIGNAULT
    Information de famille :
          avec BOUILLOT Charles Barthélémy (1852) :
                Publication Mariage :
                      Date : 10 novembre 1878 (18 ans)
                      Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
                      Source : 1852S
                      Note :
img. 150
n° 1 - BOUILLOT Charles Barthélémy et RIGNAULT Aline Marie Louise
L'an mil huit cent soixante dix huit, le dimanche dix du mois de novembre, nous, GROSJEAN Edouard, Maire, officier de l'état civil de la commune de Monceaux-le-Comte, canton de Tannay, département de la Nièvre, après nous être transporté devant la principale porte d'entrée de la Maison Commune, à l'heure de dix du matin, avons annoncé et publié pour la première fois, qu'il y a promesse de mariage entre
- Charles Barthélemy BOUILLOT, àgé de vingt six ans, ferblantier, demeurant à Tannay, majeur, fils de Gaspard Emile BOUILLOT, àgé de cinquante neuf ans, marchand de fer, demeurant à Moulins-Engilbert, Nièvre, et de feue Jeanne Eugénie ROSSY, et
- Demoiselle Aline Marie Louise RIGNAULT, àgée de dix huit ans, sans profession, demeurant audit Monceaux, mineure, fille de Jean RIGNAULT, àgé de quarante sept ans, maréchal, et de Marguerite CHARLOT, àgée de quarante quatre ans, sans profession, demeurant tous les deux à Monceaux le Comte ;
laquelle publication, lue à haute et intelligible voix, a été de suite affichée à la porte de la Maison Commune, de quoi, nous avons dressé acte que nous avons signé.
E.Grosjean
img. 151
n° 2 : 2ème publication faite le 17 novembre 1878
                Mariage :
                      Date : 27 novembre 1878 (18 ans)
                      Lieu : Monceaux-le-Comte Nièvre France - 58190,Bourgogne
                      Mari ou père :
                            Age : 26
                      Epouse :
                            Age : 18
                      Source : 2S
                      Note :
N° 1 - BOUILLOT Charles Barthelemy et RIGNAULT Aline Louise -
L'an mil huit cent soixante dix huit, le vingt sept du mois de novembre, à dix heures du matin, par devant nous, GROSJEAN Edmond, Maire, officier de l'état civil de la commune de Monceaux le Comte, canton de Tannay, département de la Nièvre, sont comparus dans la maison Commune,
- Charles Barthélémy BOUILLOT, àgé de vingt six ans, né à Moulins Engilbert, le huit juillet mil huit cent cinquante deux, ainsi que cela résulte de l'acte de naissance qu'il nous a produit, qu'il a paraphé avec nous et qui restera annexé au présent acte de mariage, ferblantier domicilié de fait à Tannay, et de droit à Moulins Engilbert, majeur, fils de Gaspard BOUILLOT, àgé de cinquante neuf ans, marchand de fer, demeurant à Moulins Engilbert, ci présent et consentant, et de Jeanne Eugénie ROSSY, décédée à Moulins Engilbert, le huit du mois d'août, année mil huit cent soixante douze, comme il est constaté par l'acte de décès qu'il nous a produit, qu'il a paraphé avec nous et qui restera annexé au présent acte de mariage ; et,
- Demoiselle Aline Louise RIGNAULT, àgée de dix huit ans, née à Monceaux le Comte, le trente un du mois de janvier de l'année mil huit cent soixante, ainsi que cela résulte de la vérification de nos registres pour l'année mil huit cent soixante, sans profession, demeurant à Monceaux le Comte, fille mineure de RIGNAULT Jean, àgé de quarante sept ans, maréchal, ci-présent et consentant et de dame CHARLOT Marguerite, àgée de quarante quatre ans, sans profession, ci-présente et consentante, demeurant tous les deux audit Monceaux ;
Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux et dont les publications ont été faites devant la principale porte de notre maison Commune, savoir, la première, le dimanche dix du mois de novembre de l'annéemil huit cent soixante dix huit, à dix heures du matin, et la seconde, le dix sept du mois de novembre, de l'année mil huit cent soixante dix huit, à l'heure de dix du matin, et à Moulins Engilbert, devant la principale porte de la maison Commune, savoir, la première, le dimanche dix sept du mois de novembre de l'année mil huit cent soixante dix huit, à midi, et la seconde, le vingt quatre du mois de novembre, de l'année mil huit cent soixante dix huit, à l'heure de midi, ainsi que cela résulte d'un certificat délivré par le Maire de Moulins Engilbert, en date du vingt six novembre, présente année.
Aucune opposition au dit mariage ne nous ayant été signifiée, faisant droit à leur réquisition, après avoir donné lecture de toutes les pièces ci-dessus mentionnées,e t du chapitre VI du titre du code civil intitulé du Mariage, nous avons interpellé les futurs époux, ainsi que le père du futur, le père et la mère de la future, d'avoir à déclarer s'il a été fait par devant notaire un contrat destiné à régler les conditions civiles du mariage, et sur leur réponse affirmative, d'avoir à nous faire connaëtre la date de ce contrat, ainsi que les nom et lieu de résidence du notaire qui l'a reçu, à quoi, ils ont répondu que ce contrat avait été passé devant Me DEFOSSE, notaire à Monceaux le Comte, le vingt quatre novembre mil huit cent soixante dix huit.
Nous avons ensuite demandé au futur époux et à la future épouse s'ils veulent se prendre pour mari et pour femme, chacun d'eux ayant répondu séparément et affirmativement, déclarons au nom de la Loi que Charles Barthélémy BOUILLOT et la delleAline Louise RIGNAULT sont unis par le mariage. de laquelle célébration, qui a eu lieu publiquement, nous avons dressé acte en présence de
- BOUILLOT Joseph, àgé de trente deux ans, quincaillier, demeurant à Moulins Engilbert, et de
- KARCHER Auguste, àgé de trente quatre ans, cafetier, domicilié à Moulins Engilbert, le premier frère, et le second ami de l'époux, et de
- RIGNAULT François, àgé de cinquante ans, tailleur d'habits à Corbigny, et de
- PARISSET Christophe, àgé de quarante deux ans, cafetier, demeurant à Tannay, le premier, oncle paternel et le second oncle maternel de l'épouse ;
lesquels après qu'il leur en a été aussi donné lecture l'ont signé avec nous et les parties contractantes.
Bouillot Ch. - Aline Rignault - Rignault - Bouillot - Rignault - Charlot - Karch - Bouillot- - Pariss... - E.Grosjean -
AD58-Monceaux le Comte-1871-1890-NMD-2Mi EC 318 - img. 61-62-63
                      Témoin : KARCHER Auguste
                            Titre : Témoin
                            Note :
cafetier domicilié à Moulins Engilbert -58), ami de l'époux
                      Témoin : RIGNAULT François
                            Titre : Témoin
                            Note :
Tailleur d'Habits domicilié à Corbigny (58), oncle paternel de l'épouse
                      Témoin : PARISSET Christophe
                            Titre : Témoin
                            Note :
Cafetier domicilié à Tannay, oncle du côté maternel de l'épouse
                      Témoin : CHARLOT Marguerite
                            Titre : Témoin
                            Note :
domiciliée avec son mari à Monceaux le Comte, mère de la mariée, consentant à son mariage
                      Témoin : BOUILLOT Joseph
                            Titre : Témoin
                            Note :
Quincailler domicilié à Moulins Engilbert, frère de l'époux
                      Présent : RIGNAULT Jean
                            Titre : Présent
                            Note :
Maréchal domicilié à Monceaux le Comte, père de la mariée, consentant à son mariage
                      Présent : BOUILLOT Gaspard
                            Titre : Présent
                            Note :
Marchand de fer domicilié à Moulins Engilbert (58), père du marié, consentant à son mariage

Page suivante

Retour à la page d'accueil

Ces pages ont été créées par Oxy-gen version 1.38b, le 17/04/2014.